Histoire secrète de l'immigration



La France au 19éme siècle va vivre un enchaînement accéléré de soubresauts historiques et de bouleversements économiques. Au chaos de la Révolution vont succéder pas moins de 7 revirements gouvernementaux, laissant le peuple essoufflé, déstabilisé et amnésique cocktail idéal pour que du chaos naisse l'uniformisation !

Le syndrome de la Tour de Babel


Les lendemains de la Révolution ne vont pas exactement chanter mais plutôt parler. Et parler quoi donc ? Mais le français bien sûr car une aberration, que dis-je, une incongruité, est soudain apparue !
A la redéfinition du patrimoine historique de la France, préparée de longue date, s’ajoute en effet, à présent, l’objectif tout aussi ancien d’éradiquer progressivement les autres langues parlées dans la République, comme le breton, le corse, le basque, l’occitan, le flamand, l’allemand, etc. En fait, au moins environ 30 “patois” différents. “...

Le fédéralisme et la superstition parlent bas-breton; l’émigration et la haine de la République parlent allemand... La Contre-révolution parle l’italien et le fanatisme parle basque. Cassons ces instruments de dommage et d’erreurs....” ainsi parlait déjà Barère à une séance du Comité de Salut Public du 27 Janvier 1794, en concertation avec le fameux abbé Grégoire contradictoirement ardent défenseur des droits des juifs et des noirs ( il fréquentait la Loge Maçonnique des Neufs Sœurs ). Le Jacobinisme s’était donné le but herculéen de généraliser le français. Là, comme partout ailleurs, l’idée est une arme à double tranchant. D’un côté humanisme, de l’autre uniformisation.

Le 18ème siècle s’est achevé à la manière d’un drame en trois actes. Le dernier chapitre du volet 1 de ce Hors-Série a laissé tomber le rideau rouge sur l’acte central, sanglant et brutal, qui a pavé la voie à la montée au pouvoir de Bonaparte. Voici maintenant le début du 3ème acte dont le décor flottant va montrer un règne monarchique qui n’en finit pas de mourir sur fond musical scandé de paroles cocardières.

Dans les mentalités vient en effet, peu à peu, se fixer un nouveau mode de pensée dont les contours brumeux sont apparus autour de 1789. C’est ainsi que ce 19ème siècle profondément rural devra ingurgiter la potion industrielle ! Le nivellement de la pensée prend, peu à peu, forme et force. Sous les couleurs mirifiques de prétextes plus grandioses les uns que les autres: égalité, patriotisme, liberté, instruction, etc, j’en passe et de plus beaux (!), les dirigeants visibles ou non manient avec brio le mélange efficace d’autorité et de persuasion, d’interdit et de tolérance. Formulé autrement, le mariage de la carotte et du bâton a malheureusement toujours été réservé à l’âne, ne l’oublions pas !

Le processus de contrôle de l’individualité est une lèpre insidieuse et lente. Il y aura respectivement:
- l’Empire napoléonien
- la 1ère Restauration
- les “100 jours”
- la 2ème Restauration avec Louis XVIII, Charles X et Louis-Philippe
- la 2ème République
- l’Empire de Napoléon III et finalement…
- la 3ème République …Ouf !

Méandres dus aux hasards de l’Histoire, pensez-vous ? Que non pas ! Impossible de détailler ici tous les entr’apercevoir, dans cette succession apparemment arbitraire d’évènements historiques, un fil conducteur solide... ....pour peu que nous soyons capables de prendre suffisamment de hauteur avec nos trompeuses certitudes et nos trop faciles à priori. N’oubliez pas que dans Mariannese cache Ariane.....

Dogme religieux ou moule républicain ? La croix ou le drapeau, cette question est-elle vraiment un choix ? Et si oui, y a-t-il véritablement une différence entre les deux ? Jugez vous-même... “ La France supérieure comme dogme et comme religion” C’est le titre d’un chapitre du petit livre de Michelet: Le Peuple, paru en 1847 ! Car ces Républiques successives vont progressivement donner le ton. Il y aura de nouveaux repères idéologiques, une nouvelle “Histoire de France”, de nouveaux métiers, une nouvelle religion appelée “République”, etc.

Cet article est extrait du numéro 47

Articles sur le même sujet pouvant vous intéresser :

Ambitions lointaines
La gestation d'une nation
Les balbutiements d'Europa
Les turlupins de l'histoire
Liberté, égalité fraternité
Si la Gaule m'était contée
Temples, palais, citadelles
Retour au Sommaire