Sauvons les dolines !



Autrefois lieux de cultures vivrières, ou point d'eau recherchés par le bétail, les dolines des régions calcaires tendent à disparaître, pillées de leur murets de pierre, ou comblées de détritus divers et recouverts.

Les paysages y perdent ces éléments d'identification, mais aussi des points d'eau indispensables à la faune sauvage.

Les sols calcaires s’étendent en France sur la partie sud du territoire, du Jura au Périgord, en passant par la Provence et le Languedoc. Les eaux souterraines modèlent les terrains calcaires d’une façon bien particulière : les eaux de pluies dont sont issues les eaux souterraines sont naturellement acides et dissolvent le calcaire en circulant dans les fractures de la roche, créant tout un réseau de cavernes.

Ces terrains calcaires sont appelés des terrains karstiques (du mot karst, terrains calcaires de Yougoslavie). L’évolution des terrains karstiques est la suivante.

Cet article est extrait du numéro 53

Articles sur le même sujet pouvant vous intéresser :

L'agriculture de demain sera t-elle techno ou écolo ?
Les jachères apicoles : biodiversité favorable
Des méduses dans les filets
La vie sans l'eau
Tombe la neige
Les vallées sèches
La vie est sur la terre
Sommaire des articles parus sur Effervesciences.com