Les vallées sèches



Les conditions martiennes, se retrouvent sur certaines zones de la Terre, en particulier en Antarctique : les vallées sèches.


On voit l'Antarctique comme un continent couvert de neige et de glace… mais au cœur des montagnes du Pôle Sud, s'étend une zone très particulière, qui évoque les étendues stériles (?) de Mars… au point qu'on y a testé les sondes Viking.

Il existe sur Terre trois territoires extrêmes, à priori dénués de toute activité biologique... Il s’agit du désert d’Atacama, au Chili (le plus sec), et du désert thibétain de Tokesun (le plus chaud), et des vallées séches de l’Antarctique (le plus froid).

Récemment intégré aux territoires protégés (tourisme interdit, expéditions scientifiques très contrôlées...), le désert de Ross a été découvert en 1902 par l’explorateur Scott. Une sacré surprise pour son équipe, qui venait de traverser des étendues recouvertes de neige et de glace, à des températures frisant les - 50 °... et au détour d’un col, les voilà surplombant une vallée rocailleuse, au sol suffisament chaud pour que la neige n’y tienne pas, mais fonde pour donner naissance à un lacis de petits ruisseaux...

L’air est tellement sec, que régulièrement, ces explorateurs rencontrent des animaux momifiés - phoques, oiseaux - figés depuis des milliers d’années. Les traces de pas de ces explorateurs ont d’ailleurs été retrouvées, parfaitement conservées. Pourquoi cette sécheresse, pourquoi cette douceur qui fait fondre les quelques dépôts neigeux qui s’égarent dans ces vallées.

Cet article est extrait du numéro 54

Articles sur le même sujet pouvant vous intéresser :

L'agriculture de demain sera t-elle techno ou écolo ?
Les jachères apicoles : biodiversité favorable
Des méduses dans les filets
La vie sans l'eau
Sauvons les Dolines
Tombe la neige
La vie est sur la terre
Sommaire des articles parus sur Effervesciences.com